La musique et ses bienfaits

La musique est partout dans notre quotidien.  Elle peut se révéler très bénéfique pour chacun d’entre nous, que ce soit pour se relaxer, communiquer, s’exprimer et bien d’autres choses encore..  Produire ou écouter de la musique ne nécessite pas d’aptitude particulière si l’on souhaite s’en servir à des fins relaxantes et exploratives.

faire, donner et recevoir

« L’histoire sonore de l’individu débute avec la gestation » 

En effet, le bébé ressent, perçoit ce qui se joue en dehors, autour de lui. Il a donc, même avant de naître, déjà entendu des sons, des rythmes.

Ecouter, chanter, utiliser des instruments, la musique présente une multitude de bienfaits que je vous propose de découvrir:

La musique fait travailler l’intuition, l’imagination, la dextérité, développe la concentration et l’apprentissage du rythme. Elle peut répondre à des besoins « d’expression, affectifs, émotionnels, pulsionnels, moteurs, etc. » La musique permet également de prendre confiance en soi, de s’ouvrir au monde, aux autres, d’explorer son champ des possibles et se rendre compte de son potentiel.

Elle est aussi bien prescrite pour éveiller et stimuler les émotions que pour calmer les tensions. 

« Plus nous développons notre espace musical, plus nous trouvons du plaisir dans l’univers sonore. »

La musique comme moyen d’expression

La musique peut également être utilisée dans une démarche de soin, afin d’aider la personne à calmer ses tensions, soulager ou réduire ses maux. C’est ce qu’on appelle la musicothérapie.

La musicothérapie est un accompagnement thérapeutique visant à maintenir, restaurer la santé mentale, physique et psychique d’une personne. La musicothérapie peut être active, par l’utilisation d’instruments, le chant, l’expression du rythme par le mouvement du corps ou réceptive, par l’écoute de sons, la méditation, la relaxation..

Ainsi, la personne peut faire, donner, et recevoir.

La musicothérapie augmente les capacités attentionnelles et améliore les fonctions défaillantes de la mémoire (traumatismes crâniens/ AVC) et peut accélérer la récupération de la mémoire (ou d’une partie)

Elle peut être utilisée pour lutter contre l’anxiété, le contrôle de la douleur ou pour l’apprentissage de la détente/ relaxation.

A vous de jouer !
« l’échange sonore, par l’intermédiaire de l’instrument, peut ouvrir une porte à la communication »

Voici quelques instruments accessibles pour les petits comme pour les grands : le tambourin, les cymbalettes, le djembé, le triangle… Je vous recommande également la kalimba, un petit instrument en bois avec des dents en métal, dérivé du piano, facile à emporter partout et possédant un son très agréable !

Pour les amateurs de relaxation, vous pourrez ressentir les bienfaits de la musique grâce à l’écoute de sons… de la forêt, d’une rivière, d’oiseaux… Essayez simplement de vous installer dans une position confortable avec une musique relaxante, pour vous, et laissez-vous guider par le rythme, les sons

Référence bibliographique: Edith Lecourt (2019), La musicothérapie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.